Cherrytree, l’équivalent de OneNote gratuit sous Linux

J’ai toujours été fasciné par l’énergie mise par les entreprises à se cramponner à Windows et à l’écosystème Microsoft, alors qu’il y a tout ce qu’il faut sous Linux pour faire gratuitement une immense partie de ce dont les entreprises ont besoin.

Sous Linux, l’équivalent du très utilisé OneNote s’appelle Cherrytree. Ce cerisier a plein d’atout car il permet de faire une grande partie de ce que fait OneNote

Comme son nom l’indique, l’organisation des documents se fait sous forme d’un arbre. Le niveau des feuilles auquel on peut descendre est infini. Les fiches qu’on peut réaliser contiennent du texte qu’on peut formater de la même manière qu’avec un traitement de texte, mais peuvent aussi contenir des pièces jointes.

Les deux différences que j’ai trouvées avec OneNote sont le fait que les pièces jointes ne peuvent pas dépasser 10 Mo, et le fait que, contrairement à OneNote, les changements apportés ne s’enregistrent pas automatiquement, il faut cliquer sur la biscotte avant de quitter sinon tout est perdu.